Deepam feu Sacré

(en cours de réalisation) 

«  … Guy Monnet a conçu l’ensemble de son reportage comme un fait de lumière, dans des conditions de prise de vue rendues difficiles par les contrastes entre la clarté intense et l’obscurité profonde. Seul un photographe maîtrisant parfaitement le nuancier de l’épreuve en noir et blanc pouvait ainsi créer, plus qu’un reportage, un hymne photographique à la lumière. »

 Robert Pujade

Cris dans la nuit

Edition galerie Espacio 2019 Porto
Format : 14×20 cm /128 pages – reliure cousue –
imprimé en bichromie

« … L’objectif de Guy Monnet, son œil photographique nous a permis de pénétrer dans l’âme de certains êtres humains oubliés. La présence de ces femmes est tellement puissante qu’elle vous revient longtemps à l’esprit … Pas comme un souvenir tout simplement mais comme le constat d’une misère et d’une injustice insupportable. Il fait grandir en nous une rage, une douleur en même temps qu’une tendresse envers chacune d’entre elles, que nous reconnaissons comme sœur. Le prodigieux regard féminin de Monnet est exactement ça, une façon inattendue d’approcher des femmes réduites à l’impuissance, donc la digne réclame que l’ordre mondial prenne un nouveau tour. »
Elvira Lindo

« … Faire naître l’empathie, refuser l’indifférence et déplacer le regard pour voir la lumière malgré l’obscurité… »
Maité Leal

Atmosphère

Edition limitée-Fontaine Obscure 2016 France
Format : 15×15 cm /148 pages – reliure cousue –
impression sur papier photo

Mon propos est de jouer avec la présence humaine de nos cités, de traduire ce mouvement incessant, relever sa dimension éphémère et évanescente !

Aller à la rencontre de la méfiance et de l’indifférence pour créer une once d’intimité et capter cette sorte de tension où le temps et le souffle semblent en suspension !

Guy Monnet

Instant, cet inconnu

Edition HI HO 2013 France
Format : 22×28,5 cm /96 pages brochées –
imprimé en bichromie

«La photographie de Guy Monnet est un inattendu au sein des préoccupations contemporaines, une invitation à se départir du ‘faire’ pour embrasser la qualité d’être …

Son intention n’est pas de donner à voir, mais à percevoir. »

Robert Pujade

Le silence en lumière

Edition HI HO 2010 France
Format : 22×29 cm / 104 pages brochées –
imprimé en trichromie

La nuit donne une forme au vide et
la musique une forme au silence.
La forme révèle le sans forme.

Le silence n’est pas une absence de sons.
Certains sons nous révèlent
le silence sous-jacent, le soulignent.
La nuit est l’écho du silence !….

Toucher cette joie indestructible
car rien ne l’a construite, donne
l’impression miraculeuse que tout s’ouvre,
y compris le néant.

Guy Monnet

Murmure de lumière

Edition HI HO 2007 France
Format : 30 X 30 cm / 104 pages brochées –
imprimé en trichromie

Je passe du geste au silence, du visible à l’invisible,
le cheminement se dessine d’un entre-deux.
Comme s’il fallait le silence entre l’image et moi pour créer l’espace de la rencontre!

Comment dire ce qui est indicible.
Comment désigner ce qui n’est pas visible ?
Comment quantifier ce qui est infini ?

Cette infinitude qui ne se laisse saisir par la pensée,
cette infinitude où tout se rejoint …

Guy Monnet

Les strates du temps 

Edition HI HO 2004 France
Format : 22×22 cm / 96 pages brochées –
imprimé en trichromie

« …Tout cet assortiment témoigne d’un rythme équilibré mais non rigoureux, d’un ordre antérieur à l’homme et réglé par la seule nature. Les pierres de Guy Monnet ne sont pas polies…. On jurerait comprendre, sans la lire, l’essence même des pierres à l’origine de l’histoire du monde. »

 Robert Pujade

Chemin de traverse

Edition HI HO 2000 France
Format : 22×29 cm / 96 pages brochées –
imprimé en trichromie

« La photographie de Guy Monnet nous invite à découvrir le monde sous un autre angle. Ce n’est pas la misère qu’il nous donne à voir. Les sentiments de pitié, les démonstrations de misérabilisme sont exclus de ces portraits qui ont valeur de reportage réalisé pour manifester la grandeur d’âme d’un peuple qui a conservé les signes qui le rattachaient à ses traditions religieuses et sociales. Sa photographie est un hymne à la vie…

Guy Monnet est indiscutablement un grand humaniste. »

 Robert Pujade

0